Archive | Réseaux sociaux RSS feed for this section

La fois où je suis passé à La Sphère. (2011) #Numérisationencours

27 Mai

En octobre 2011, ça ne faisait que quelques mois que j’étais revenu à Montréal après un séjour de 5 ans à Rouyn-Noranda. L’émission La Sphère, animée par Matthieu Dugal à Radio-Canada, m’a invité dans le cadre de son segment Le compte est bon, qui se voulait une façon de souligner une présence pertinente sur les réseaux sociaux. Mais avant, on m’avait demandé de parler de l’événement qui avait marqué ma semaine sur le Web. J’ai choisi d’élaborer sur l’arrivée imminente du Huffington Post au Québec.

Publicités

Parazzz 2.1 en 2010!

2 Jan

The stats helper monkeys at WordPress.com mulled over how this blog did in 2010, and here’s a high level summary of its overall blog health:

Healthy blog!

The Blog-Health-o-Meter™ reads Wow.

Crunchy numbers

Featured image

About 3 million people visit the Taj Mahal every year. This blog was viewed about 29,000 times in 2010. If it were the Taj Mahal, it would take about 4 days for that many people to see it.

In 2010, there were 73 new posts, not bad for the first year! There were 59 pictures uploaded, taking up a total of 142mb. That’s about 1 pictures per week.

The busiest day of the year was January 20th with 3,824 views. The most popular post that day was Loco Locass: de fous du roi à sujets de l’empereur? Réponse de Biz à Parazzz 2.1 et à Hugo Dumas de La Presse..

Where did they come from?

The top referring sites in 2010 were cliqueduplateau.com, twitter.com, facebook.com, iconfactory.com, and blogue.martinpetit.com.

Some visitors came searching, mostly for parazzz, eric parazelli, karkwa, jenny salgado, and nomag.

Attractions in 2010

These are the posts and pages that got the most views in 2010.

1

Loco Locass: de fous du roi à sujets de l’empereur? Réponse de Biz à Parazzz 2.1 et à Hugo Dumas de La Presse. January 2010
40 comments

2

Les Respectables: Think big ‘stie! August 2010
27 comments

3

Un nouveau quotidien au Québec? Une petite annonce qui fait jaser… March 2010
18 comments

4

À propos January 2010
3 comments

5

Je critique, tu critiques, elle critique, nous critiquons… February 2010
8 comments

Pour un Noël vraiment 2.0!

15 Déc

Ho-ho-ho!

Passez de bonnes Fêtes!

Dominic Arpin: patrouilleur du web et spécialiste des transports sur l’autoroute de l’information…

5 Juin

Bon, on  s’y remet sur ce blogue! Je l’avais délaissé un peu par manque de temps, moyennement par manque d’inspiration, et pas mal parce que j’étais en processus pour une job et que je savais mon empreinte web épiée par mes employeurs potentiels (c’est fou ce qu’on peut apprendre en regardant par quelles recherches Google les gens tombent sur mon blogue)…

Anyway, là, j’ai pas le scoop de la mort à vous proposer. Juste une illustration de la magie de Twitter. La semaine dernière, c’était la Semaine nationale des transports. J’ai vu une pub à la télé et une dans le journal. On y voyait le patrouilleur du Web, Dominic Arpin, dans le rôle du porte-parole. Je répète, Dominic Arpin était le porte-parole de la Semaine des transports! Je sais pas pour vous, mais moi, quand je pense à un dix roues, ce n’est pas vraiment Dominic Arpin qui me vient en tête.

Comme j’aime bien poser des questions, dans la vie en général mais aussi sur Twitter, j’ai posé celle-ci vendredi: En quoi @dominicarpin est qualifié pour être porte-parole de la Semaine nationale du transport? #cestnimportequoicecasting

Quelques personnes m’ont «replyé» abondant dans le même sens que ma question, avec un point d’interrogation dans le front. Pourquoi Dominic Arpin? Le principal intéressé a vu passer le tweet et m’a demandé mon courriel en privé pour me répondre «en plus de 140 caractères» comme il me l’écrivait. Voici sa réponse:

Dominic Arpin: patrouilleur du web et spécialiste des transports sur l’autoroute de l’information…

Salut Éric. Je comprends ton interrogation par rapport à la Semaine nationale des transports. Le lien ne saute effectivement pas aux yeux. Si l’AQTR a fait appel à mes services ces deux dernières années, c’est parce qu’elle estime que je suis un bon candidat pour rejoindre les jeunes (on souhaite les intéresser aux métiers des transports) et parce que la Semaine a entre autres pour objectif de faire connaître les initiatives à saveur technologique dans le milieu des transports (application iPhone de la STL, camion multi-fonctions, système de transport intelligent, etc).

Le fait que je sois à l’emploi de TVA et NRJ, deux partenaires média de la Semaine, n’y est sans doute pas étranger non plus.

Je ne me considère pas un expert en transport, loin de là, mais ma curiosité pour la chose fait en sorte que je remplis plutôt bien mon mandat depuis deux ans.

Ton interrogation était légitime. Ça prouve que le message n’est pas assez clair. On va se reprendre l’année prochaine! Voilà, j’espère que ça répond à tes questions.

À+

Une explication qui concorde avec celle que j’ai trouvée sur le site de l’AQTR (une recherche que j’aurais dû faire avant de poser baveusement ma question sur Twitter):

«Le choix de Dominic Arpin comme porte-parole de la Semaine nationale des transports 2009 s’est imposé dès que l’objectif de la Semaine a été déterminé : intéresser les jeunes à orienter leur choix de carrière vers le monde des transports. Par son bagage professionnel, Dominic Arpin représente le candidat idéal pour faire le pont avec le public ciblé.»

C’est quand même ce qu’on appelle offrir un bon service après-vente ça monsieur! C’est comme ça Twitter, on pose une question et on nous répond. Avant, fallait être journaliste ou animateur pour avoir accès aux personnalités connues. Aujourd’hui, les personnalités font leur propres relations publiques.

Après ça, on peut toujours se questionner à savoir si Dominic Arpin est le meilleur porte-parole pour attirer les jeunes vers les métiers du transport. Pourquoi pas Marie-Mai tant qu’à faire. Je l’imagine bien moi Marie-Mai dans un truck stop…

De CyberBlack à Realtime Réalité: parcours d’un visionnaire atypique

18 Jan

Au moment où j’écris ces lignes, Pierre Côté vient de confirmer en-ligne que son travail avec la communauté web a porté fruit; 25 000 litres d’eau seront acheminés du Lac St-Jean à Haïti!

Quelques minutes plus tôt, un reportage complet sur lui et son show transmédia a été diffusé au Téléjournal (quelques jours plus tard que le NY Times, CNN et la BBC, qui en ont aussi fait mention, mais bon, ce ne sera pas la première ni la dernière fois que les médias traditionnels québécois sont lents sur la gâchette quand vient le temps de flairer la nouvelle, surtout qu’elle est dans leur cour…).

Ça m’a ramené beaucoup de souvenirs à propos de Pierre Côté (dont certains qu’il m’en voudrait de relater ici ;-). Je connais Pierre depuis l’époque où je l’ai rencontré dans les corridors de MusiquePlus (début des années 90). C’est lui le premier qui m’a incité à écrire des articles, des entrevues et des critiques sur la musique par le biais du site CyberBlack, premier webzine sponsorisé (par Black Label) de l’histoire du web québécois. C’est aussi lui qui m’a prêté un coin de bureau et un ordi lorsque j’ai quitté M+ pour me lancer dans le vide, avant le Voir, avant Bandepart.fm, avant Radio-Canada.

On ne s’est jamais vraiment perdu de vue, même depuis que j’habite «en région», surtout grâce à Twitter et Facebook. Et j’en ai vu passer des commentaires à son endroit. Des durs et des très durs. Je l’ai vu se faire engueuler live via skype par un disjoncté qui s’est empressé de se montrer la face sur Realtime Réalité dès qu’il a vu le compteur frôler les 2000 viewers simultanés…

Bref, oui Pierre Côté est une drôle de bébitte. Oui, il n’est pas évident à saisir. Oui, il est ultra-sensible et a besoin de se sentir exister. Mais oui, il est un visionnaire. Il est un battant. Il est un cas d’espèce et un pionnier dans la jeune histoire du web québécois.

Et ce qu’il fait avec Realtime Réalité depuis la semaine dernière tient du miracle, mais aussi de l’acharnement d’un gars qui, je l’espère de tout coeur, a enfin trouvé un filon qui mettra en valeur son potentiel et clouera le bec à ses détracteurs.

%d blogueurs aiment cette page :